Tu Cherches Du Social, Tu Trouves Du Commercial !

Avec 40 millions d’utilisateurs après trois petites années d’expérience, 2012 marque une évolution importante pour le réseau social Pinterest basé sur le partage d’images issues du web. Outre les particuliers, les entreprises exploitent elles-aussi cette plateforme de partage en vue de mettre en avant leurs produits de manière très visuelle. 2012 sePinterest for businesstermine sur un tournant décisif pour le réseau : les comptes entreprises qui offrent à ces dernières la possibilité de créer des pages dédiées différentes des comptes de particuliers à l’image des comptes perso et des pages pro sur Facebook. Pinterest for Business apporte des fonctionnalités supplémentaires pour leur permettre d’assurer leur promotion, notamment la possibilité de faire officialiser son profil grâce à un code HTML afin d’éviter tout risque d’usurpation.

Des widgets et d’autres outils complémentaires (choisir une catégorie d’activité, ajouter un logo,  ajouter un lien vers le site officiel de l’entreprise, faire vérifier votre compte…) seront également à la disposition des entreprises. Par ailleurs, pour attirer les professionnels, le réseau social met en avant des études de cas pour démontrer l’intérêt en termes de visibilité, de trafic et de relais à l’achat pour les marques à travers l’exemple de la boutique en ligne Etsy. Pinterest espère ainsi se positionner comme un acteur incontournable du e-commerce.

Si, pour l’instant, il ne génère pratiquement pas de revenus, certains analystes estiment qu’il pourrait à terme être très rentable. “Les utilisateurs de Pinterest se montrent et s’échangent des photos de produits qui existent dans le commerce. Il suffirait que le réseau social ajoute des liens vers des sites d’e-commerce, en partenariat avec eux, et il deviendrait un lieu de shopping social et pourrait générer un revenu conséquent“, estime Ed Barton, du cabinet Strategy Analytics.

Selon le Wall Street Journal, les sites d’e-commerce américains recevraient déjà plus de trafic de Pinterest que de YouTube, LinkedIn ou encore Google+. Par ailleurs, la publicité sur Pinterest pourrait avoir plus d’impact sur les internautes que les sponsored stories de Facebook. “Sur Pinterest, les internautes sont plus réceptifs aux publicités, car ce sont des photos de produits qu’ils échangent, alors que sur Facebook ils viennent s’enquérir de leurs amis et regarder leurs photos personnelles, ils ne cliquent pas sur les liens sponsorisés car ils n’ont pas envie d’être importunés.” L’objectif de cette opération vise nettement à commencer à monétiser son audience, seul moyen pour les réseaux sociaux d’attirer les investisseurs….

Mais ses concurrents ne sont pas en reste. Pour améliorer son engagement, Google Shopping a décidé d’afficher et de mettre en avant les avis des consommateurs présents dans les cercles Google+ des internautes. Cette décision fait suite à sa nouvelle stratégie de rendre le référencement sur Google Product Search payant. De nouvelles fonctionnalités intègrent le comparateur de produits Google grâce à G+.

Google product search

Les membres pourront poster des commentaires sur les produits liés à Google Shopping et les noter sur une échelle de 1 à 5 grâce à leur compte Google+ en vue d’accélérer l’engagement des membres du réseau social sur Google Shopping. De son côté, Facebook lance une nouvelle application pour les vendeurs en ligne sur Facebook qui leur permettra de suivre les achats réalisés par les membres du réseau après avoir cliqué sur un lien commercial sans pour autant dévoiler leurs données personnelles !

Facebook souhaite ainsi démontrer aux annonceurs et aux commerçants qu’ils bénéficieront d’un retour sur investissement efficace en faisant de la publicité sur le site. Et pour faciliter les achats sur Facebook, Orange propose à ses clients d’acheter des services en ligne depuis l’univers HTML5 Facebook directement depuis leur smartphone grâce à Internet + d’Orange., une solution de paiement sécurisé. Initié au Royaume-Uni, ce partenariat permet aux clients de l’opérateur d’utiliser les services en ligne du réseau social tels que le rechargement de compte ou l’achat d’accessoires dans un jeu sans avoir à renseigner les informations personnelles.

Apropos de l'auteur